La Sophrologie 2017-08-05T15:46:37+00:00

La Sophrologie et la Sophrologie Caycédienne ®

 

 

Table des matières

  1. Qu’est-ce que la sophrologie ?
  2. Pourquoi la Sophrologie Caycédienne ?
  3. Qui est le Pr. Alfonso Caycedo ?
  4. Pourquoi et pour qui ?
  5. Les 12 degrés de la Sophrologie Caycédienne
  6. La Sophrologie appliquée à la gestion du stress, et des émotions
  7. La Sophrologie, une école d’intelligence émotionnelle
  8. Sophrologie = un «parcours santé» pour la conscience
  9. La Sophrologie Caycédienne et notre état d’esprit occidental
  10. Bibliographie

Qu’est-ce que la sophrologie ?

( appelée aussi  Relaxation Dynamique de Caycedo)

Une science créée à Madrid en 1960 par le Pr. A. CAYCEDO, neurologue et psychiatre.

Ses principaux objectifs : étudier et entraîner par une relaxation dynamique les énergies positives et vitales de la conscience humaine. Elle définit les pratiques de base qui renforcent nos prises de conscience et nous aident ainsi à mieux réussir notre existence professionnelle, familiale, sociale …

De trois racines grecques :
– sos : santé, harmonie … – phren : esprit, conscience … – logos : science, étude …
Sa devise : «que la Conscience soit connue».


Le Pr CAYCEDO définit la CONSCIENCE comme « la force, l’énergie vitale, l’énergie de cohésion qui capte, intègre et transforme tous les éléments et toutes les structures responsables de l’existence de l’être ». Conscience est pris dans le sens de « se rendre compte de … », fonction qui nous permet de mieux nous connaître et de percevoir plus réel le monde dans lequel nous évoluons.

La seule grande différence entre l’homme et l’animal se situe au niveau de la conscience. Cette dernière méritait donc bien en Occident son école scientifique.

En effet, nos grands systèmes physiologiques : le cardiorespiratoire, l’hormonal et le locomoteur par ex, ont avec l’animal les mêmes structures. Le grand plus de notre conscience est qu’elle peut prendre conscience d’elle-même ! L’animal sent, s’émeut. Nous, nous pouvons en plus nous rendre compte que nous sommes en train de sentir, de nous émouvoir. Cette réflexivité de la conscience est primordiale. Elle permet la remise en question, le changement, le progrès. Une fois éduqué, l’animal restera toute sa vie figé dans ses comportements. Notre conscience est aussi animale, comportementale et l’homme «éduqué» peut vivre toute une existence avec les mêmes stéréotypes. Mais grâce à son «auto conscience» il peut aussi à tout moment se remettre en question, et décider d’évoluer … et faire évoluer l’humanité.

En Orient les techniques de méditation entraînent depuis toujours cette richesse exclusive à l’humain. Le Professeur A. CAYCEDO a le grand mérite d’avoir rendu «scientifique» (au sens occidental du terme) le processus d’auto conscience, de méditation,  et d’avoir défini pour le renforcer des pratiques brèves, faciles et accessibles à tout le monde.

Le CYCLE FONDAMENTAL de la SOPHROLOGIE DYNAMIQUE de CAYCEDO nous fait vivre les grands processus des MÉDITATIONS ORIENTALES :

1) de la méditation concentrative (type Hatha Yoga) à la RDC 1,

2) de la méditation contemplative (type Bouddhisme tibétain) à la RDC 2 et

3) de la méditation réflexive (type Zen), à la RDC 3,

tout cela utilisant des « postures » développées par A. Caycedo, assises, debout et parfois de marche, positions parfaitement adaptées à tous et discrètes à intégrer dans notre quotidien.

 

Pourquoi la Sophrologie Caycédienne ® ?

La Sophrologie a été victime de son succès et vite «mise à toutes les sauces». Mais comme dans l’art culinaire : trop de mélanges et d’épices étouffent rapidement les saveurs du produit de base. Le terme Sophrologie étant tombé dans le domaine public, CAYCEDO ne put fin des années 80 défendre l’authenticité de sa science qu’au départ d’une nouvelle appellation, dûment protégée cette fois : «Sophrologie Caycédienne ®». Ce label, pléonasme nécessaire, lui permet depuis 1989 de protéger son enseignement, sa diffusiont ainsi que les professionnels formés par son programme officiel complet.

La Sophrologie Caycédienne comprend aujourd’hui 12 Degrés de Relaxation Dynamique.  Ils sont accompagnés de techniques associées portant sur l’activation du positif du présent, puis du futur et ensuite du passé.

Les degrés actualisés offrent une méthodologie de l’essentiel. Celle-ci est 2 fois plus rapide et paradoxalement plus profonde que l’«ancienne». A notre époque où par ex. une meilleure connaissance de soi et la gestion de ses stress-émotions sont devenues de véritables urgences, la bonne intégration des nouveaux développements de la SOPHROLOGIE, donc de la « Sophrologie Caycédienne ® »

 

Qui est le Pr. Alfonso Caycedo ?

Fin des années 50, CAYCEDO sort de l’Université de Madrid diplômé en neuropsychiatrie donc hyperspécialisé dans l’étude et le traitement du mental négatif qui n’est généralement considéré que comme la conséquence du négatif du passé. Dès le début de sa carrière, il prend dans sa profession un virage à 180° et crée la SOPHROLOGIE : science pour la (re)construction de l’individu au départ du corps vécu au présent et pour son positif. Il donne d’emblée au corps la place première perdue dans notre culture. Pour rappel, les Orientaux entraînent toujours la conscience au départ de postures corporelles (cfr. le Yoga et le Zen). Un Maître Zen a résumé cela en disant que le « supérieur ne peut rien sans l’inférieur ».

alfonso_CaycedoLe Pr. Caycedo, neuropsychiatre, fondateur de la Sophrologie en 1960 et de la Sophrologie Caycédienne ® en 1990.

Le Pr. CAYCEDO consacra à la SOPHROLOGIE toute sa carrière scientifique riche aujourd’hui de plus de 50 ans d’expériences. Il considère le corps et l’esprit comme deux dimensions d’une seule et même chose : nous, une unité existentielle originale et « autoévolutive ».

Autre originalité : CAYCEDO fit avant tout de la SOPHROLOGIE une   méthode de pratiques (simples mais non simplistes !) destinées à entraîner au quotidien notre conscience-énergie, d’équilibrer et de positiver notre dialogue intérieur permanent corps-esprit-coeur.

 

Pourquoi et pour qui ?

la sophrologierelaxation physique et détente mentale, retour à l’ équilibre et à l’harmonie interne,

la sophrologiemeilleure maîtrise du stress et des maladies « psychosomatiques »,

la sophrologieaugmentation de notre énergie et de nos capacités notamment à positiver,

la sophrologierenforcement de notre «intelligence émotionnelle» et de nos  intuitions,

la sophrologiemieux nous connaître, mieux nous comprendre, mieux utiliser nos potentialités ,

renforcement de la concentration, de la mémoire,  de la créativité

 

La SOPHROLOGIE s’adresse à toute personne désirant mieux se connaître, évoluer.

Elle s’adresse au personnel des entreprises (du cadre supérieur à la base), aux étudiants, aux sportifs, aux enseignants, aux artistes, aux enfants dès 5 à 6 ans  comme aux personnes âgées …

La SOPHROLOGIE sera une aide particulièrement précieuse pour les gens angoissés, stressés, déprimés et souffrant de maladies psychosomatiques ou somatopsychiques.

La SOPHROLOGIE entraîne la conscience humaine à la responsabilité, au positivisme, à l’harmonie et au bien-être. Sa méthodologie s’intègre parfaitement à notre mode de vie, à notre quotidien. Elle renforce cette fameuse autoconscience et permet à chacun de mieux se prendre en main notamment pour conserver ou retrouver son équilibre tant physique que mental.

 

Les 12 degrés de la Sophrologie Caycédienne ®

Il y a plus de 10 ans, Ia SOPHROLOGIE créée en 1960, a été rebaptisée par son fondateur le Pr. A. CAYCEDO en « SOPHROLOGIE CAYCEDIENNE ®», ceci afin de mieux définir et protéger La Sophrologie moderne, la SOPHROLOGIE CAYCEDIENNE ® donc, qui comprend aujourd’hui 3 grands Cycles composés chacun de 4 degrès.

Les 12 degrés sont avant tout constitués d’exercices pratiques. Ils sont enseignés suivant une chronologie précise afin de mobiliser en profondeur et de façon très systématique le positif de toutes les grandes structures de notre conscience, les unes après les autres, tout cela en caressant la conscience dans le véritable sens de sa chronologie physiologique et non plus « à rebrousse poil » comme trop souvent réalisé.

La Sophrologie appliquée à la gestion du stress et des émotions

La vie est mouvement et pour se mouvoir il lui faut un moteur. Quel est ce moteur ? Le stress et l’émotion, toujours associés en une entité que nous avons baptisée en 1992 « émostress © ». Ce moteur est cependant un moteur à explosion. Il nous faudrait le faire tourner sans le faire exploser … comme celui de nos voitures actuelles ! Mais notre éducation occidentale « moderne » ne nous a quasi rien appris au sujet de cet explosif moteur de vie. Aucun mode d’emploi ne nous a été enseigné. Restés « analphabètes » dans ce domaine, nous  ne faisons aujourd’hui que subir les effets négatifs du stress et des émotions pour tomber dans les maladies psychosomatiques. Nous sous-exploitons du plus les dimensions positives de l’«émostress ©», ce sont les émotions qui motivent ! Si un permis de conduire nous était demandé avant de libérer notre véhicule de vie (notre corps essentiellement) et son chauffeur (notre conscience) sur les routes de l’existence, la plupart d’entre nous serions recalés comme « chauffards immatures et incompétents ». Pour compenser tout cela, nous devrions d’urgence nous inscrire à une bonne auto-école … comme celle de l’«émostress ©» ! (Dr. M. D.)

La Sophrologie, une école d’intelligence émotionnelle :

L’intelligence émotionnelle reprend petit à petit dans notre société sa véritable place. L’émotion positive dynamise et motive ! Pour Daniel Goleman (USA), sommité mondiale en la matière, le QE (quotient émotionnel) intervient pour plus des 2/3 dans les grandes réussites de vie (professionnelles, familiales …). Le fameux QI (quotient intellectuel) tant vénéré le siècle passé, n’interviendrait que pour 1/3 seulement. Les spécialistes considèrent aujourd’hui qu’une bonne connaissance et utilisation de l’émotionnel est un des facteurs essentiels d’efficacité en entreprise. Les mêmes mécanismes neuro-psychologiques sont à la base du stress et des émotions. Depuis près de 20 ans, nous enseignons donc leurs théories et leurs pratiques au cours du même séminaire/atelier (nombreuses références).

 

Sophrologie = un «parcours santé» pour la conscience

Son type d’entraînement pourrait être comparé à nos «parcours santé» ou «parcours vita» qui ont fleuri dans les espaces verts de nos cités afin de favoriser la santé physique d’une population devenue trop sédentaire. Si ce parcours est bien conçu, il repose sur une chronologie précise qui nous invite à commencer par des mouvements d’échauffement et d’assouplissement. Les exercices deviennent ensuite plus localisés et plus puissants. Comme en tout sport, une chronologie d’activation doit être respectée afin d’éviter les «claquages» musculaires. De même, l’entraînement sophrologique offre à nos consciences trop passives et «sédentaires» un «parcours santé» équilibré, rapidement applicable au quotidien. Sa chronologie commence par un échauffement progressif et global de notre conscience. Les activations sont ensuite de plus en plus spécifiques et profondes. Bien codifiée en Sophrologie Caycédienne ®, la chronologie des pratiques évite aujourd’hui, tel un bon «parcours vita», les «claquages » … au niveau de notre conscience !

 

La Sophrologie Caycédienne® et notre état d’esprit occidental :

 Notre état d’esprit occidental est avant tout scientifique, cartésien, pressé par le temps, à la recherche de techniques faciles, rapides et rentables.

 1) Les bases de la Sophrologie sont avant tout scientifiques, ce qui doit nous rassurer. Toute séance commence d’ailleurs par une explication de la méthode et une présentation de ses fondements (historiques, scientifiques, méthodologiques, phénoménologiques, sémantiques …).

 2) Toutes les pratiques se réalisent sans artifice, ni décor, ni cérémonial. L’objectif principal de la Sophrologie étant de faire passer dans notre quotidien toutes les potentialités de notre conscience, c’est dans ce quotidien qu’il faut nous entraîner, debout et/ou assis, avec les bruits et la lumière de tous les jours, au sein même de l’entreprise, dans de «vulgaires» locaux, dans les classes, sur le terrain de sport …

3) L’intégration des bases de la technique peut se réaliser en un W-E. ou en une quinzaine d’heures, une heure par semaine. Un entraînement personnel de 10 à 20 minutes, quelques fois par semaine, entretient et développe bien les acquis. Ce temps peut facilement se trouver aux moments de la journée que chacun de nous consacre à son hygiène de vie : repas, toilette, loisirs, repos …

 

Bibliographie :

« La Sophrologie ne se lit pas, elle se vit » (Dr.  M.D.).

Ce n’est pas une nouvelle intellectualisation de la conscience, mais son expérimentation et son développement, par des pratiques qui éveillent la conscience par un dialogue « corps-esprit-coeur ».

« La Sophrologie, c’est comme apprendre à jouer du piano… savoir lire la partition ne fait pas un grand pianiste » (Dr. Natalia Caycedo).

La lecture de livres ne sera intéressante que par la suite, pour conforter les expériences vécues et rassurer notre rationalité.

– « Emostress ® : de la gestion du stress au monde des émotions » : Dr. Michel DEBELLE, manuels + enregistrements des pratiques des séminaires/ateliers RDC 1 à 12 (documents remis uniquement aux participants des séminaires).

[notification type= »notification_warning_tiny »]Attention : de nombreux livres on été et continueront à être publiés sur la Sophrologie par des auteurs qui souvent n’ont pas suivi en direct l’enseignement du Pr. Caycedo. Même si parfois ces auteurs parlent parfois correctement de la relaxation, de l’hypnose, de l’analyse, de l’imagerie mentale … leurs concepts sur la sophrologie restent souvent fort éloignés de la « Méthode Caycedo » et de ses dernières évolutions (datant de 2005). Il en est de même pour les sites internet. Dans le domaine de la Sophrologie, lisez peu. Pratiquez avant tout la méthode auprès des sophrologues formés par l’enseignement officiel de la Sophrologie Caycédienne  et ayant intégré ses toutes dernières actualisations.[/notification]

 

Académie de Sophrologie Caycédienne ®  de Belgique et du Grand Duché de Luxembourg

créée en 1994 à la demande du Pr. A. CAYCEDO  –  Directeur : Dr. Michel DEBELLE

1)  Formation Officielle conférant les compétences professionnelles de base

2) Initiations aux Cycles Radical (degrés 5 à 8) et Existentiel (degrés 9 à 12),

3) L’émostress © : consultations, accompagnement en individuel ou de groupe, séminaires/ateliers/formation : self-control, connaissance de soi, gestion du stress/émotions, maladies somatopsychiques ; entraînement de la mémoire, de l’intuition, de la créativité … – pour entreprises, gestion des ressources humaines ; dans l’enseignement à ses différents niveaux (de la petite enfance aux études supérieures et pour le stress de l’enseignant !) ; les milieux sportifs, artistiques, le 3ème âge …

La Sophrologie et l’Enfant