Stress et Emotion 2015-11-29T19:29:50+00:00

Le stress et l’émotion : un moteur à explosion … qui peut exploser !

 

Notre physiologie d’adaptation et de mouvement, soit le stress et l’émotion, se comporte comme un moteur … mais un moteur à explosion qu’il faut faire tourner sans faire exploser. Un mode d’emploi utile, notre séminaire/atelier d’émostress ©.

 

« Au lieu de maudire l’obscurité, allume donc ta lanterne. » (proverbe chinois)

La vie est mouvement, pour se mouvoir il lui faut un moteur. Quel est ce moteur ? Le stress et l’émotion, toujours associés en une entité que nous avons baptisée en 1989 « EMOSTRESS © ». Ce moteur est un moteur à explosion. Il nous faut le faire tourner sans le faire exploser. Mais notre éducation « moderne » nous laisse quasi analphabètes dans ce domaine et notre moteur de vie reste ainsi explosif ! Nous nous trouvons lancés sur les routes de l’existence sans mode d’emploi précisant la dynamique que nous sommes. Et si nous trouvons vite l’accélérateur … c’est pour en abuser et, grisés, nous oublions le changement de vitesse, les freins, le réservoir à remplir de carburant, les entretiens à respecter … . Les pratiques « EMOSTRESS © » vous feront découvrir et apprécier votre véhicule de vie et son moteur. Vous pourrez ainsi quitter ce « tourisme terrestre » chaotique, risqué et peu évolutif pour voyager plus juste, avec un mode d’emploi circonstancié, un code de la route, un GPS, des « sophro-guides » rouge, vert, bleu … suivre ainsi un itinéraire plus performant et agrémenté de meilleures étapes.

« Au lieu de maudire tes émotions et le stress, allume donc ta conscience … par la Sophrologie Caycédienne ® et l’émostress © (*) » (Dr. Michel Debelle)

La vie est mouvement et pour se mouvoir, il lui faut un moteur.

Quel est ce moteur ? le stress et l’émotion, toujours associés, entité que nous pourrions appeler « émostress © ».

En effet si ce moteur est maîtrisable, notre éducation et notre culture nous ont peu appris à le maîtriser. Pour compenser ce vide, les séminaires fleurissent sur ce thème (en entreprise, milieux scolaires, sportifs, artistiques …).

L’objectif du nôtre est de décrire les grands mécanismes de ce moteur de vie et d’y associer un bon mode d’emploi avec des pratiques issues de la Relaxation Dynamique du Professeur CAYCEDO (neurologue et psychiatre). Ces exercices permettront à chacun de découvrir par sa propre expérience les processus de l’« émostress » et de les entraîner pour leur meilleure autogestion au quotidien.

Notre physiologie d’adaptation (le stress), de mouvement (l’émotion) se comporte donc comme un moteur, mais un moteur à explosion qu’il faut faire tourner sans faire exploser. Et c’est bien là que se trouvent les problèmes.

Nous nous comportons en effet avec notre véhicule de vie, notre corps et notre esprit, encore plus mal que sur la route … respectant peu les capacités de notre « voiture » comme celles de la route : les vitesses recommandées, la signalisation, son environnement etc. … Un permis de conduire pourrait-il nous être octroyé dans ce domaine ? En cas d’incident, comme c’est souvent le cas, la faute est rejetée sur les autres conducteurs et/ou sur l’état des routes, de la signalisation etc. … donc dans le cadre qui nous concerne, sur l’entreprise, ses dirigeants, les collègues … .

De toute façon, qu’on le veuille ou non, nous avons peu de moyens d’action sur notre environnement, social et d’entreprise notamment. Commençons donc par agir sur nous-mêmes, là où nous sommes seuls maîtres à bord. De plus, le Professeur Caycedo nous enseigne cette grande vérité : « seul est capable de lire et de défendre les valeurs de l’autre, celui qui sait lire et respecter les siennes ». Il en est de même pour le stress : non pourrions énoncer que seul sera capable de comprendre et de gérer le stress des autres, celui qui aura perçu et appris à gérer ses propres stress.

Nous, conducteur de notre véhicule de vie, souffrons donc de pas mal de problèmes, nous ne consultons par ex. pas assez souvent l’indicateur de vitesse ou le compte-tours de son moteur ! C’est ainsi que nous roulons le plus souvent à un trop haut régime … avec consommation excessive d’énergie. Regardant peu la jauge d’essence , nous frôlons souvent la panne sèche.

Savons-nous même où se trouve cette jauge ? Il nous faudrait plus souvent passer par la pompe et refaire le plein d’énergie. De bonnes prises de conscience permettraient de ne pas tomber en panne sèche et de nous retrouver immobilisés sur l’autoroute, sur la bande d’arrêt d’urgence … de la vie … par un infarctus, un ulcère à l’estomac ou une dépression par ex.

Notre moteur, à explosion, souffre aussi de certains problèmes comme par exemple d’un problème d’auto-allumage. Le moteur est toujours prêt à s’emballer pour des vitesses excessives. Par contre les freins laissent souvent à désirer. Nous avons pourtant à portée de main – ou plutôt de pied ! – une sorte de système ABS donnant plus de force et de garantie au freinage.

La Relaxation Dynamique de Caycedo (encore appelée Sophrologie) est une science de prise de conscience créée pour mieux vivre notre existence. Elle rencontre bien les objectifs du séminaire : reconnaître ce que nous sommes pour mieux respecter et entraîner nos grands mécanismes de vie, comme ceux de l’« émostress ».

En conclusion, pour empêcher que notre or de vie ne devienne de l’or … noir ! … qui « fera Boum ! » dans une maladie psychosomatique, il est fondamental de mieux connaître les grands mécanismes de notre moteur de vie, l’« émostress », et de posséder à ce sujet un bon mode d’emploi associé à une bonne auto-école, soit ce type de manuel accompagné de pratiques d’entraînement rapidement applicables.

Indications : self-control, connaissance de soi, gestion du stress et des émotions, maladies psychosomatiques ; travail de la mémoire, de l’intuition, de la créativité … – pour entreprises, gestion des ressources humaines ; pour l’enseignement à ses différents niveaux (de la petite enfance aux études supérieures et … pour le stress de l’enseignant !) ; pour les milieux sportifs, artistiques, du 3ième âge etc. …

Docteur Michel Debelle.